Part du territoire européen exposé au stress hydrique

25 Juillet 2021
Les usages de l'eau
1/3

L’eau douce est une ressource abondante à l’échelle de la Terre, mais en quantité finie et inégalement répartie entre les pays. Une grande partie de la population mondiale vit dans une zone disposant de moins de 1 700 m3 par personne, soit le seuil définissant une situation de stress hydrique. Le stress hydrique, qui illustre le déséquilibre entre les prélèvements en eau douce et la ressource renouvelable disponible, risque de s’accentuer dans le futur sous l’effet de la croissance démographique, de la hausse de l’urbanisation, du développement économique et des changements climatiques.

 

La décennie 2008-2018 a été la plus chaude jamais enregistrée et l’Europe a connu depuis le début des années 2000 plusieurs vagues de chaleur extrême (2003, 2006, 2007, 2010, 2014, 2015, 2017 et 2018). 15% du territoire de l’Union Européenne et 17% de sa population ont été touchés par des sécheresses météorologiques chaque année entre 2006 et 2010.

 

Les projections diffusées par l’Agence Européenne de l’Environnement indiquent une hausse à venir de la fréquence et de la durée des sécheresses en Europe du sud, tendance qui intensifiera la concurrence entre les usages de l’eau douce.

Données : 7ème édition - Les services publics d’eau et d’assainissement en France - Données économiques, sociales et environnementales

Source : FP2E - BIPE , 2020