Part des îles de Polynésie française menacées de disparition d’ici 2100 du fait de la montée du niveau de la mer

05 Septembre 2021
Dépenses liées à l'eau et aux milieux aquatiques
Coûts et risques liés à l'eau
1/3

Les risques liés à l’eau, et plus particulièrement aux évènements météorologiques vont augmenter sous l’effet du changement climatique. D’après le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) la température mondiale pourrait, d’ici 2100, augmenter de 2°C dans le meilleur des cas et de 5,5°C pour le scénario le plus pessimiste par rapport à la fin du 20ème siècle. L’augmentation des températures a des conséquences sur l’environnement et donc notre société et ses activités économiques. 

 

Parmi les nombreux impacts du changement climatique on peut noter :

 

  • l’élévation du niveau de la mer qui pourrait augmenter de 40 à 98 cm d’ici 2100. Cela aurait pour conséquence d’augmenter le nombre d’habitants exposés au risque de submersion et d’augmenter les risques d’inondations côtières ;
  • une réduction des pluies et une augmentation des journées et des nuits chaudes dans les régions plus sèches qui entraîneraient des périodes de sécheresse plus nombreuses ;
  • une diminution des quantités d’eau disponibles (baisse du niveau des rivières et des nappes phréatiques) posant des risques sur l’accès à l’eau douce et la qualité des milieux aquatiques, des habitats et de la biodiversité ;
  • des évènements météorologiques plus fréquents et de plus forte intensité entrainant plus d’inondations fluviales et de tempêtes.

 

D'après le CEPRI (Centre Européen de prévention de Risque d'Inondation), "en France métropolitaine, une hausse du niveau de la mer de un mètre pourrait détruire environ 140 000 logements et 10 000 établissements , représentant respectivement 80 000 personnes et 26 salariés."