Actualités

  • 21/05/2017

    Alors que de nouveaux mécanismes financiers de préservation de la biodiversité voient le jour, l’Union européenne a mandaté le Cirad pour mener un travail d’expertise sur ces instruments innovants au Mexique et en Europe. Résultat : trois rapports qui défrichent le terrain pour approfondir leur étude en vue de renforcer leur mise en œuvre bilatéralement.

  • 10/05/2017

    L’économie de la fonctionnalité consiste à fournir aux entreprises, individus ou territoires, des solutions intégrées de services et de biens reposant sur la vente d’une performance d’usage ou d’un usage et non sur la simple vente de biens. Ces solutions doivent permettre une moindre consommation des ressources naturelles dans une perspective d’économie circulaire, un accroissement du bien-être des personnes et un développement économique. La prospective sur l'économie de la fonctionnalité...

  • 21/04/2017

    La bioéconomie, c’est l’économie basée sur les ressources issues du monde vivant : agricoles, forestières, piscicoles ; mais aussi les déchets organiques et les produits de l’activité des micro-organismes. L’usage croissant de cette notion, notamment dans les discours politiques, témoigne du fait que ces ressources du monde vivant (appelées « bioressources ») sont aujourd’hui en grande partie sous-exploitées. La moitié de l’accroissement naturel en forêt n’est par exemple pas valorisé,...

  • 21/03/2017

    Cette publication, composée de 10 fiches indicateurs et d’un tableau de bord, offre un premier suivi national de l’économie circulaire. Les indicateurs choisis portent sur l’ensemble des sept piliers de l’économie circulaire. Des comparaisons internationales fournissent un éclairage sur le positionnement de la France vis-à-vis de ses voisins européens.

  • 31/01/2017

    Près de 4 millions d’emplois, c’est ce que représentent en moyenne sur les années 2010 à 2014 les « professions vertes » – celles qui ont une finalité environnementale –, et les « professions verdissantes » – celles dont l’exercice est potentiellement affecté par la prise en compte des préoccupations environnementales.

  • 21/01/2017

    La prise en compte et l'évaluation des services écosystémiques en milieu urbain est un enjeu fort dans l'élaboration des politiques publiques pour un aménagement de la ville durable. Dans cet article, les auteurs nous présentent l'élaboration collective à l'échelle locale d'un outil d'évaluation des services écosystémiques en milieu urbain et de méthodes cohérentes avec les enjeux territoriaux et scientifiquement valides.

  • 17/01/2017

    Ségolène Royal et Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances, ont présenté le cadre de la première obligation verte souveraine de l’Etat français. Une opération qui permettra le financement responsable et innovant des politiques climatiques et environnementales de la France.

  • 15/01/2017

    Financé par un prélèvement sur les primes additionnelles versées par les assurés au titre de la garantie catastrophe naturelle, le FPRNM est devenu la principale source de financement de la politique de prévention des risques naturels. La Cour des Comptes estime critiquable cette débudgétisation de dépenses ordinaires de l’État. Par ailleurs, le dispositif de « délocalisation », qui permet aux personnes concernées de se réinstaller dans des conditions économiquement satisfaisantes, doit être...

  • 15/01/2017

    Accessible à partir de la page Internet du site du Sénat consacrée à la commission d’enquête, cet espace participatif recueillera, jusqu’au 27 février 2017, les contributions susceptibles d’apporter un éclairage sur les problématiques générales de la définition, de la mise en œuvre et du suivi des mesures compensatoires en France ou sur l’un des quatre projets étudiés par la commission d’enquête (autoroute A65, projet de LGV Tours-Bordeaux, projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, réserve...

  • 12/01/2017

    De 2000 à 2014, la dépense nationale en faveur de la protection de la biodiversité et des paysages est passée de 1,2 à 2,1 milliards d’euros. Cette hausse importante de la dépense s’explique par un effort financier accru des pouvoirs publics, en particulier des collectivités territoriales.

Pages