Valeur de préservation et transférabilité des bénéfices : application à la nappe phréatique d'Alsace

Sous-titre: 
Non-usagers
Présentation générale
Auteur(s): 
Anne Rozan, Anne Stenger, Marc Willinger
Type de document: 
Rapport de contrat pour le G.I.P. Hydrosystèmes
Organismes: 
Université de Strasbourg
Date de publication: 
1996
Pays: 
France
Langue: 
Français
Bassin: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Contamination de la nappe phréatique par les nitrates, produits phytosanitaires (pollution diffuse), chlorures, sulfates (pollutions ponctuelles).
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
Nappe phréatique polluée dans certaines zones (« eau de bonne qualité dans la plupart des communes »)
Etat des eaux final: 
Mise en place d'un programme de préservation de la qualité de la nappe (sans mesure précise : « stopper les pollutions actuelles et empêcher l'apparition de nouvelles pollutions »).
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1995
Echantillon: 
159 non usagers (i.e. des personnes qui ne sont pas alimentées en eau potable par la nappe d'Alsace)
Revenu moyen de l'échantillon: 
« Votre eau du robinet ne vient pas de la nappe phréatique. Par contre, il existe la possibilité de s'approvisionner par la nappe phréatique d'Alsace en cas de pollution ou de manque d'eau. […] L'eau de la nappe phréatique est une eau de bonne qualité dans la plupart des communes. Mais elle est menacée par différentes sources de pollution. Il s'agit de stopper les pollutions actuelles et d'empêcher l'apparition de nouvelles pollutions. Imaginez que si rien n'est fait , la nappe sera entièrement contaminée d'ici 10 ans. Au contraire, avec un programme de préservation, le risque qu'elle soit contaminée est nettement réduit Si vous deviez payer [X] F pour préserver la nappe dans son état actuel, accepteriez-vous de payer par an et pour votre ménage ce supplément de [X] F sur votre facture d'eau ? Quel est le montant maximum que vous seriez prêt à payer par an pour protéger la qualité de la nappe ? »
Véhicule de paiement: 
Facture d'eau
Question posée: 
« Votre eau du robinet ne vient pas de la nappe phréatique. Par contre, il existe la possibilité de s'approvisionner par la nappe phréatique d'Alsace en cas de pollution ou de manque d'eau. […] L'eau de la nappe phréatique est une eau de bonne qualité dans la plupart des communes. Mais elle est menacée par différentes sources de pollution. Il s'agit de stopper les pollutions actuelles et d'empêcher l'apparition de nouvelles pollutions. Imaginez que si rien n'est fait , la nappe sera entièrement contaminée d'ici 10 ans. Au contraire, avec un programme de préservation, le risque qu'elle soit contaminée est nettement réduit Si vous deviez payer [X] F pour préserver la nappe dans son état actuel, accepteriez-vous de payer par an et pour votre ménage ce supplément de [X] F sur votre facture d'eau ? Quel est le montant maximum que vous seriez prêt à payer par an pour protéger la qualité de la nappe ? »
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
CAP (bénéfice marginal) de 52 à 90 ? 1995/ménage/an
Biais: 
Biais hypothétique (scénario peu précis : aucune explication sur le contenu du programme de préservation)
Commentaires: 
Etude réalisée sur une nappe phréatique emblématique, d'importance régionale. Le CAP obtenu est censé s'appliquer à la population alsacienne qui n'est pas alimentée en eau potable par la nappe phréatique d'Alsace (non-usagers), soit 20% de la population de la région Alsace (soit 120.270 ménages recensés en 1995). Or le périmètre d'enquête des non-usagers est limité aux 2 villes de plus de 3.000 habitants (en Alsace) à moins de 5km de la limite AEP de la nappe. Pour rester fidèle aux caractéristiques de l'échantillon et pour ne pas surestimer cette valeur de non-usage, il est donc proposé de s'en tenir à ce petit périmètre (i.e. les villes de plus de 3.000 habitants à moins de 5km de la limite AEP de la nappe).