Impact de la détérioration de la qualité des eaux sur l'ostréiculture

Présentation générale
Auteur(s): 
Nicolas Binet
Type de document: 
Mémoire de fin d'études
Organismes: 
ENS Agriculture Rennes
Commanditaire: 
Agence de l'eau Loire-Bretagne
Date de publication: 
1997
Pays: 
France
Langue: 
Français
Résumé de l'étude: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Commentaire usages: 
Ostréiculture
Agresseur environnemental spécifique: 
Dégradation de la qualité des eaux : pollutions agricole (diffuse) et urbaine (déficit épuratoire chronique et épuration insuffisante en haute saison)
Source du facteur d'agression: 
Chronique, avec variabilité temporelle (haute saison)
Etat des eaux initial: 
Classement du site en zone B (qualité moyenne) ou C (qualité médiocre), classes de qualité d'eau définies par la directive 91/492/CE
Etat des eaux final: 
Site en zone A (bonne qualité)
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1995
Echantillon: 
Une dizaine d'exploitations ostréicoles
Revenu moyen de l'échantillon: 
Sans objet
Véhicule de paiement: 
Sans objet
Question posée: 
Sans objet
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
Coût moyen de purification : 0,06 ? 1995/ kg d'huîtres en zone B et 0,17 ? 1995/ kg d'huîtres en zone C
Commentaires: 
L'étude évalue aussi les pertes de chiffres d'affaires liées à la dégradation de la qualité des eaux (lors des jours de fermeture d'une exploitation) : 4.500 €1995 en période creuse à 107.000 €1995 en période de fêtes de fin d'année.