Evaluation monétaire du patrimoine naturel : pratiques et enjeux pour les espaces littoraux - Application à l'étang de Thau

Sous-titre: 
Méthode des coûts de transports
Présentation générale
Auteur(s): 
Marie-Anne Rudloff, Jean-Michel Salles, Jean-Marie Boisson
Type de document: 
Thèse
Organismes: 
Université de Montpellier I - LAMETA
Date de publication: 
1997
Pays: 
France
Langue: 
Français
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Commentaire usages: 
Les activités de loisirs sur l'étang de Thau sont principalement les usages récréatifs informels, la baignade, les activités nautiques, la pêche.
Agresseur environnemental spécifique: 
Excès en matières organiques (pollutions urbaine, agricole et industrielle). Pollution en tributyl-étain (activités portuaires), pollution bactériologique. Prolifération d'algues et eutrophisation (phénomène de malaïgues).
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
Fréquente eutrophisation de l'étang (qu'un ramassage d'algues ou une aération de l'eau ne suffisent pas à enrayer). Etang caractérisé en doute de Non-Atteinte du Bon Etat (à cause des macrophytes et de l'artificialisation des berges et des échanges avec la mer).
Etat des eaux final: 
Réduction de l'eutrophisation par des travaux d'assainissement (rejets domestiques, industriels et agricoles) et amélioration générale de la qualité de l'eau de l'étang.
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1992
Echantillon: 
249 personnes
Revenu moyen de l'échantillon: 
Sans objet
Véhicule de paiement: 
Sans objet
Question posée: 
Sans objet
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
A l'état initial : Surplus (bénéfice total) de 23 ? 1992/ visite/ personne, soit 246 ? 1992/ personne/ an (moyenne de 10,7 visites/ personne/ an), ou encore 770 ? 1992/ ménage/ an (moyenne de 3,13 personnes/ ménage sur la population des ménages visiteurs enquêtés). De l'état initial à l'état final : Surplus (bénéfice marginal) de 12,7 ? 1992/ personne/ an (pour un nombre de visites supplémentaires estimé à 0,55 par personne et par an), soit 40 ? 1992/ ménage/ an (moyenne de 3,13 personnes/ ménage sur la population des ménages visiteurs enquêtés).
Biais: 
Variation de surplus de l'état initial à l'état final assez incertaine : elle est estimée sur la base des prédictions d'un modèle expliquant le nombre de visites en fonction de la perception de la qualité de l'eau (l'incertitude porte sur la fiabilité de la donnée utilisée qui est subjective, et sur l'utilisation prédictive de ce modèle). Mer non prise en compte dans les sites substituts (dans le questionnaire).
Clé d'extrapolation: 
80.000 résidents permanents et 17.000 estivants
Commentaires: 
Site adapté pour la mise en oeuvre de la méthode des coûts de transports : peu de visites à but multiple (données éliminées de l'échantillon), peu d'étangs pouvant être des substituts dans la région (seule la mer pose problème) - ce qui permet d'estimer un surplus à l'état initial de qualité. La seconde valeur est quant à elle de bien moins bonne qualité. A noter que des coûts d'opportunité du temps (estimés sur la base de taux de salaires horaires) sont intégrés dans les coûts de déplacement.