Evaluation des bénéfices touristiques liés à l'amélioration de la qualité de l'eau de l'Erdre

Sous-titre: 
Méthode des coûts de transports - Usages récréatifs
Présentation générale
Auteur(s): 
Alice Brunel
Texte de l'étude: 
Type de document: 
Mémoire DEA
Organismes: 
Université de Toulouse
Commanditaire: 
Agence de l'Eau Loire Bretagne
Date de publication: 
1996
Pays: 
France
Langue: 
Français
Résumé de l'étude: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Excès en matières organiques, manque d'oxygène, phénomène d'eutrophisation
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
Cours d'eau en partie fortement modifié, avec risque de non atteinte du bon état (état chimique, hydrologie)
Etat des eaux final: 
Même morphologie, eaux de classe de qualité 1B
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1996
Echantillon: 
58 individus (sur site)
Revenu moyen de l'échantillon: 
Sans objet
Véhicule de paiement: 
Sans objet
Question posée: 
Sans objet
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
A l'état initial : Surplus (bénéfice total) de 2,40 ? 1996/ visite/ ménage, soit 190 ? 1996/ ménage/ an (moyenne de 80 visites/ ménage/ an). De l'état initial à l'état final : Surplus (bénéfice marginal) de 0,10 ? 1996/visite/ ménage, soit 8 ? 1996/ ménage/ an (moyenne de 80 visites/ ménage/ an).
Biais: 
Biais d'échantillonnage. Surplus regroupant des valeurs par ménage et par individu (valeur par ménage retenue par défaut).
Commentaires: 
Le transfert nécessite parmi les usagers récréatifs du site 1/3 de pêcheurs et 2/3 de promeneurs. La seconde valeur (bénéfice marginal) est bâtie sur une variation hypothétique et infondée de la perception de la qualité : cette seconde valeur est de mauvaise qualité.