Evaluation des bénéfices touristiques liés à l'amélioration de la qualité de l'eau de l'Erdre

Sous-titre: 
Méthode d'évaluation contingente - Usage baignade
Présentation générale
Auteur(s): 
Alice Brunel
Texte de l'étude: 
Type de document: 
Mémoire DEA
Organismes: 
Université de Toulouse
Commanditaire: 
Agence de l'Eau Loire Bretagne
Date de publication: 
1996
Pays: 
France
Langue: 
Français
Résumé de l'étude: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Usages: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Excès en matières organiques, manque d'oxygène, phénomène d'eutrophisation
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
Eaux impropres à la baignade
Etat des eaux final: 
Classe de qualité 1B, permettant une pratique sans risque de la baignade
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1996
Echantillon: 
37 individus (sur site)
Revenu moyen de l'échantillon: 
«Une solution envisagée pour permettre la baignade en toute sécurité serait de créer un club qui gérerait l'entretien et la surveillance des plages aménagées le long des rives de l'Erdre. Si le club, les plages et les équipements étaient réalisés aux différents endroits présentés sur le plan, pouvez-vous m'indiquer le montant maximum que vous seriez prêt à payer, par an et par personne, pour cotiser au club et accéder aux plages ? »
Véhicule de paiement: 
Adhésion à un club (cotisation individuelle et annuelle)
Question posée: 
«Une solution envisagée pour permettre la baignade en toute sécurité serait de créer un club qui gérerait l'entretien et la surveillance des plages aménagées le long des rives de l'Erdre. Si le club, les plages et les équipements étaient réalisés aux différents endroits présentés sur le plan, pouvez-vous m'indiquer le montant maximum que vous seriez prêt à payer, par an et par personne, pour cotiser au club et accéder aux plages ? »
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
CAP (bénéfice total) de 16 à 21 ? 1996/ individu/ an pour la pratique de la baignade.
Biais: 
Biais d'échantillonnage (interrogation des usagers récréatifs actuels : possible demande pour la baignade faussée). Biais d'inclusion (entre quelques plages et l'ensemble du cours d'eau).
Commentaires: 
Le CAP n'est pas le bénéfice marginal des actuels baigneurs pour une amélioration de cette pratique, mais le bénéfice total des actuels usagers récréatifs (qui ne se baignent pas) pour pouvoir pratiquer cette activité de baignade.