Evaluation des bénéfices non marchands du programme de restauration et d'entretien des cours d'eau du bassin de l'Arbas

Présentation générale
Auteur(s): 
Jean-François Arènes
Texte de l'étude: 
Type de document: 
Rapport de stage
Organismes: 
Agence de l'eau Adour Garonne - Rapport de stage
Commanditaire: 
Agence de l'eau Adour Garonne
Date de publication: 
1998
Pays: 
France
Langue: 
Français
Bassin: 
Résumé de l'étude: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Berges érodées et non entretenues (obstacles à l'écoulement des eaux dans le lit et dans les zones d'expansion de crues)
Source du facteur d'agression: 
Evènements exceptionnels (inondations, effondrements de terrain)
Etat des eaux initial: 
Aucune restauration ni entretien
Etat des eaux final: 
Programme existant de restauration (10-15 km/an) et d'entretien (5-10 km/an) des cours d'eau, par des techniques manuelles
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
1998
Echantillon: 
158 foyers (à leur domicile)
Revenu moyen de l'échantillon: 
1.850 € 2006/ ménage/ mois (1.590 €1996/ ménage/ mois)
Véhicule de paiement: 
Taxe d'habitation
Question posée: 
«Dans le cadre de votre foyer, en plus des impôts locaux que vous payez déjà, combien seriez-vous prêt à payer au maximum chaque année durant 5 ans, pour que le programme de restauration et d'entretien de l'Arbas soit poursuivi, sans être diminué, durant les cinq années à venir ? »
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
CAP (bénéfice marginal) de 16 à 19 ? 1998/ ménage/ an
Biais: 
Faible biais d'échantillonnage. Faible biais d'inclusion. Faible biais hypothétique (questionnaire clair mais long, avec risques de non-écoute et d'incompréhension).
Clé d'extrapolation: 
2 000 foyers du SIVOM
Commentaires: 
50% des personnes qui fréquentent l'Arbas, fréquentent également d'autres sites (cette présence de sites substituts n'a pas été évaluée).