Evaluation économique des aménités récréatives d'une zone humide littorale : le cas de l'estuaire de l'Orne

Sous-titre: 
Méthode d'évaluation contingente
Présentation générale
Auteur(s): 
IOD
Texte de l'étude: 
Type de document: 
Document de travail D4E
Commanditaire: 
Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable
Date de publication: 
2003
Pays: 
France
Langue: 
Français
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Dégradation de la qualité de l'eau, pression urbaine
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
Cf état final
Etat des eaux final: 
« Entretien et protection de l'estuaire de l'Orne » (estuaire possédant une faune et une flore riches). Cette étude concerne la protection du site contre une amplification des agresseurs environnementaux, par exemple une dégradation de la qualité de l'eau ou une destruction des habitats.
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
2003
Echantillon: 
504 personnes sur site et 2.005 par téléphone
Revenu moyen de l'échantillon: 
« Supposons maintenant, de façon totalement fictive, que les habitants de la région participent au financement des travaux de protection et d'entretien de l'estuaire par le biais d'un supplément d'impôts locaux réparti sur plusieurs années, par exemple cinq ans [resp. les autres véhicules de paiement]. En ce qui concerne ce supplément d'impôts à verser, je vais vous citer différents montants et pour chacun d'entre eux vous me direz si vous accepteriez ou non de le verser. Si ce supplément était de [X] € par an pendant 5 ans accepteriez vous de le verser ? »
Véhicule de paiement: 
Trois véhicules de paiement ont été proposés sur plusieurs sous-échantillons : don à un fonds spécifique, droit de stationnement, impôts locaux.
Question posée: 
« Supposons maintenant, de façon totalement fictive, que les habitants de la région participent au financement des travaux de protection et d'entretien de l'estuaire par le biais d'un supplément d'impôts locaux réparti sur plusieurs années, par exemple cinq ans [resp. les autres véhicules de paiement]. En ce qui concerne ce supplément d'impôts à verser, je vais vous citer différents montants et pour chacun d'entre eux vous me direz si vous accepteriez ou non de le verser. Si ce supplément était de [X] € par an pendant 5 ans accepteriez vous de le verser ? »
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
CAP (bénéfice marginal) de 30 ? 2003/ménage/an.
Biais: 
Biais hypothétique (scénario peu précis, pas de description claire du changement de qualité environnementale). Risque de biais d'inclusion (aire d'étude non délimitée, possible don pour l'environnement).
Commentaires: 
Les résultats obtenus pour l'augmentation d'impôts locaux (par an) et la création d'un droit de stationnement (par visite) sont assez éloignés : la valeur proposée est la plus faible (le paiement à un fonds spécifique (en une fois) n'a pas pu être comparé aux autres (cette valeur subit par ailleurs le biais relatif à l'effet de don)).