Etude économique sur les coûts et bénéfices environnementaux dans le domaine de l'eau : l'île de Rhinau

Présentation générale
Auteur(s): 
Hicham El Yousfi, Sophie Nicolaï, Philippe Casin
Type de document: 
Rapport de stage
Organismes: 
Agence de l'Eau Rhin-Meuse, Université Paul Verlaine de Metz
Commanditaire: 
Agence de l'Eau Rhin-Meuse
Date de publication: 
2006
Pays: 
France
Langue: 
Français
Bassin: 
Résumé de l'étude: 
Domaines de l'étude
Type d'eau: 
Bien et services: 
Agresseur environnemental spécifique: 
Endiguement et rectification du cours du fleuve (coupure de bras, isolement des écosystèmes rhénans, suppression des possibilités d'inondations et d'alluvionnements des forêts rhénanes, diminution de la hauteur de la nappe phréatique)
Source du facteur d'agression: 
Chronique
Etat des eaux initial: 
(cf état final)
Etat des eaux final: 
Restauration du réseau hydrographique de l'île (située entre le Rhin canalisé et le Vieux Rhin), reconnexion des bras morts, aménagements écologiques pour accentuer le caractère alluvial du massif forestier de l'île et améliorer sa biodiversité.
Matériel et méthodes
Type d'étude: 
Primaire
Année des données: 
2006
Echantillon: 
96 questionnaires exploitables sur le périmètre restreint, 55 sur le périmètre de 10km et 29 sur le périmètre urbain (en tout 1040 questionnaires envoyés pour 180 exploitables).
Revenu moyen de l'échantillon: 
Environ 2.200 €2006/ménage/mois sur les 6 communes limitrophes de l'île. Environ 2.500 €2006/ménage/mois sur les deux autres périmètres.
Véhicule de paiement: 
Deux véhicules de paiement ont été proposés : don volontaire à un fonds commun, supplément de taxe d'habitation (les ménages souhaitant contribuer ont apporté une réponse selon ces deux véhicules de paiement). Les résultats qui sont présentés ont pour véhicule de paiement le don volontaire. Ce choix peut être justifié par les motifs suivants : pas d'intermédiaire de calcul pouvant rendre la déclaration de la valeur plus difficile (le taux de taxe d'habitation est par ailleurs variable entre les communes), meilleure acceptation de la part des personnes interrogées (ce qui est constaté à travers l'enquête : choix des personnes interrogées et proportion de faux-zéros).
Question posée: 
"Nous tentons ici d'estimer la valeur patrimoniale que vous accordez à l'île de Rhinau, et ce au travers de l'effort financier que vous jugerez favorable pour conserver ou améliorer l'état actuel de votre paysage. Pour cela, on pourrait envisager que la population contribue financièrement à un fonds commun en versant l'argent de façon volontaire [resp. que les habitants payent un supplément d'impôts locaux (de taxe d'habitation par exemple)]. Seriez-vous prêt à verser de l'argent à un tel fonds ? [resp. seriez-vous prêt à payer ce supplément ?] Si oui, [sachant que votre taux de taxe d'habitation est de ... (en 2005)] combien seriez-vous prêt à donner par an ?"
Résultats et fiabilité
Valeurs estimées: 
CAP (bénéfice marginal) de : 18,7 ? 2006/ménage/an sur le périmètre restreint (communes limitrophes). 14,1 ? 2006/ménage/an sur le périmètre de 10km (communes à moins de 10km de l'île, hors communes limitrophes). 10,8 ? 2006/ménage/an sur la ville de Sélestat.
Biais: 
Biais d'auto-sélection lié au mode d'enquête (par courrier). Biais lié à l'évaluation du bien environnemental (biodiversité assez peu familière des personnes interrogées). Biais lié au questionnaire (définition du bien). Possible biais d'inclusion (avec d'autres milieux similaires sur le Rhin).
Clé d'extrapolation: 
Les ménages résidant dans chaque périmètre sont respectivement aux nombres de 2.383, 1.759 et 7.826.
Commentaires: 
Les coûts des travaux ont été estimés à environ 670.000€.