Filtre de boues activées

Traitement biologique des eaux usées * par lequel un mélange d'eaux * usées et de matières biologiques en suspension est agité et aéré. Les boues activées sont ensuite séparées des eaux usées traitées * par sédimentation secondaire, puis renvoyées vers le réservoir d'aération ou éliminées sous la forme de boues résiduelles.

Source: 
d'après CEN
Identifiant: 
http://www.glossaire.eaufrance.fr/concept/filtre-de-boues-activ%C3%A9es

Glossaire des mots associés à la page

Eaux usées

Eaux ayant été utilisées par l'homme. On distingue généralement les eaux usées d'origine domestique, industrielle ou agricole. Ces eaux sont rejetées dans le milieu naturel directement ou par l'intermédiaire de système de collecte avec ou sans traitement. On parle également d'eaux résiduaires.

Eaux usées traitées

Eaux usées rejetées par une station d'épuration (appelées également effluents). Les installations de traitement englobent les stations d'épuration des eaux usées urbaines, les autres stations de traitement des eaux usées et les stations autonomes.

Label

Etiquette ou marque d'un produit. A l'issue du test de conformité, le Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) indique si un système informatique est conforme ou non à ses spécifications. S'il est conforme, le Sandre émet un certificat de conformité accompagné d'un label. Le demandeur de la conformité peut utiliser ce label selon les conditions d'utilisation précisées par le Sandre.

Mélange d'eau
Mélange se produisant dans les plans d'eau. Ces derniers se distinguent en fonction de leurs caractéristiques de mélange des eaux. Il existe ainsi : les plans d'eau dimictiques (qui basculent deux fois par an, avec stratification thermique directe en saison chaude et une stratification inverse lorsque le lac gèle), les plans d'eau méromictiques (caractérisés par une stratification stable de leurs eaux profondes), les plans d'eau monomictiques (qui ne basculent qu'une fois par an et sont divisibles en 2 catégories : les lacs monomictiques chauds - dont la température de l'eau en surface et en profondeur ne descend pas en dessous de 4°C , et les lacs monomictiques froids - dits polaires, dans la mesure où, en saison chaude, les eaux de la surface ne dépassent pas 4°C), et les plans d'eau polymictiques (qui connaissent une stratification thermique estivale instable et facilement détruite par le vent).